Ce que l’on peut faire pour aider un athlète blessé 

 

Les lésions arrivent dans 2 cas de figure en général :

  • Quand vous forcez trop ou quand vous le faites trop souvent, même dans le cas d’un athlète de haut niveau qui s’entraine dur sans échauffement.
  • Quand vous ne vous entrainez pas suffisamment, et que vous décidiez soudainement de pratiquer un sport sans échauffement.

On se réfère souvent aux blessures musculaires quand on traite des pathologies liées au sport, mais il y a d’autres structures qui peuvent être lésées dans la pratique du sport (ligaments, os, etc.). C’est exactement ce que votre ostéopathe va diagnostiquer et traiter.

Le sport et l'ostéopathie sont des alliés de poids. Cet article l'explique très bien.

L'efficacité des mobilisations articulaires a été questionnée dans de nombreuses études scientifiques. En 2004, L'université de York a prouvé que les mobilisations articulaires amélioraient la flexibilité de la cheville suite à une entorse externe de cheville. Une autre étude nous apprend que les manipulations musculo-squelettiques peuvent améliorer les symptômes d'une épicondylite (tennis elbow).

 

Au Cabinet MARGUIN, votre ostéopathe va étudier la source des symptômes et effectuer des tests cliniques incluant la palpation ostéopathique afin d‘évaluer l’état des muscles, des tendons, des ligaments et des articulations. Avec une bonne compréhension des causes et des facteurs favorisant, un traitement de fond va être démarré afin d’éliminer vos symptômes. Le cabinet d'Ostéopathie de Ferney Voltaire est équipé de tout le matériel nécessaire.

 En prenant en considération le fait que vous soyez un athlète ou un débutant, votre ostéopathe va sélectionner un traitement individualisé  qui va s’adresser à vos symptômes spécifiques ainsi qu’aux déséquilibres sous-jacents.

Si, au cours du traitement, vous avez besoin d’être référé à un spécialiste, votre ostéopathe écrira une lettre afin de vous aider dans votre parcours thérapeutique sur la région de Genève et du Pays de Gex.

COMMENT L’OSTEOPATHIE VOUS AIDE ?

  • Précision du diagnostic
  • Efficacité du traitement
  • Gestion du plan de traitement
  • Prévention

Même si votre pathologie et ses causes sous-jacentes nécessitent une réorientation vers un spécialiste non-ostéopathe, un arsenal de techniques tels que des techniques énergétiques, crâniennes ou neuromusculaires, pourront être pratiquées afin de vous aider à diminuer vos symptômes. Une fois que les symptômes et leurs causes seront compris, nous travaillerons ensemble afin d’établir un plan de traitement efficace (étirements, rééquilibrage du corps, renforcement musculaire).

Ce que l’on peut faire afin de vous aider si vous souffrez d’une douleur lombaire

 

Une douleur lombaire est principalement causée par de mauvaises habitudes posturales et souvent déclenchée par un faux mouvement, aussi bénin que de se pencher pour ramasser un stylo par terre.

Les symptômes classiques tels que la sciatique (douleur à l’arrière de la jambe), cruralgie (douleur dans l’avant de la cuisse) ou méralgie (douleur dans la face extérieure de la cuisse) sont conséquence d’une ancienne douleur lombaire mal traitée.

Dans la plupart des situations, les causes sous-jacentes d’une lombalgie sont un déséquilibre du bassin associé à une mauvaise posture générale (travail, sommeil, etc.)

Une publication de Septembre 2015 a étudié l'efficacité des techniques fonctionnelles et des manipulations vertébrales pour traiter la lombalgie chronique.

Une autre publication de Février 2015 a prouvé que les thrusts vertébraux offraient de meilleurs résultats en terme de diminution de la douleur, que l'utilisation classique d'antalgiques, sur la lombalgie. 

 

COMMENT L’OSTEOPATHIE VOUS AIDE ?

  • Précision du diagnostic
  • Efficacité du traitement
  • Gestion du plan de traitement
  • Prévention

Au Cabinet MARGUIN, votre ostéopathe va étudier la source des symptômes et effectuer des tests cliniques incluant la palpation ostéopathique afin d‘évaluer l’état des muscles, des tendons, des ligaments et des articulations. Avec une bonne compréhension des causes et des facteurs favorisant, un traitement de fond va être démarré afin d’éliminer vos symptômes.

 En prenant en considération le fait que vous soyez un athlète ou un débutant, votre ostéopathe va sélectionner un traitement individualisé  qui va s’adresser à vos symptômes spécifiques ainsi qu’aux déséquilibres sous-jacents.

 

A Marguin - 15 Mars 2016

Si, au cours du traitement, vous avez besoin d’être référé à un spécialiste, votre ostéopathe écrira une lettre afin de vous aider dans votre parcours thérapeutique.

Même si votre pathologie et ses causes sous-jacentes nécessitent une réorientation vers un spécialiste non-ostéopathe, un arsenal de techniques tels que des techniques énergétiques, crâniennes ou neuromusculaires, pourront être pratiquées afin de vous aider à diminuer vos symptômes. Une fois que les symptômes et leurs causes seront compris, nous travaillerons ensemble afin d’établir un plan de traitement efficace (étirements, rééquilibrage du corps, renforcement musculaire).

Ce que l’on peut faire pour vous aider si vous souffrez d’une douleur dans la nuque

 

Les douleurs dans le haut du dos en général peuvent être provoquées par de nombreuses causes telles qu’une mauvaise posture ou une hernie.

 Une légère restriction de mobilité causée par des tensions musculaires ou ligamentaires, qui n’est pas soulagée par le repos ou les étirements, peut s’installer et entrainer une douleur aigue si la région est sollicitée par quelque chose d’aussi bénin qu’une mauvaise position au cours de la nuit.

Le soulagement d'une douleur dans la nuque via l'ostéopathie a été étudié régulièrement. En 2010, une publication a étudié l'efficacité des mobilisations cervicales sur le soulagement court terme.

 

Au Cabinet MARGUIN, votre ostéopathe va étudier la source des symptômes et effectuer des tests cliniques incluant la palpation ostéopathique afin d‘évaluer l’état des muscles, des tendons, des ligaments et des articulations. Avec une bonne compréhension des causes et des facteurs favorisant, un traitement de fond va être démarré afin d’éliminer vos symptômes.

COMMENT L’OSTEOPATHIE VOUS AIDE ?

  • Précision du diagnostic
  • Efficacité du traitement
  • Gestion du plan de traitement
  • Prévention

En prenant en considération le fait que vous soyez un athlète ou un débutant, votre ostéopathe va sélectionner un traitement individualisé  qui va s’adresser à vos symptômes spécifiques ainsi qu’aux déséquilibres sous-jacents.

Si, au cours du traitement, vous avez besoin d’être référé à un spécialiste, votre ostéopathe écrira une lettre afin de vous aider dans votre parcours thérapeutique.

Même si votre pathologie et ses causes sous-jacentes nécessitent une réorientation vers un spécialiste non-ostéopathe, un arsenal de techniques tels que des techniques énergétiques, crâniennes ou neuromusculaires, pourront être pratiquées afin de vous aider à diminuer vos symptômes. Une fois que les symptômes et leurs causes seront compris, nous travaillerons ensemble afin d’établir un plan de traitement efficace (étirements, rééquilibrage du corps, renforcement musculaire).

 

A Marguin - 15 Mars 2016

Ce que l’on peut faire pour vous aider si vous êtes enceinte, avec des douleurs

 

Les soins ostéopathiques pendant la grossesse sont un moyen d’aider les femmes à ressentir le moins de douleur possible et de prévenir des symptômes qui pourraient se faire ressentir pendant la grossesse. Une publication de Mars 2015 prouve que les manipulations ostéopathiques se révèlent efficaces pour diminuer les maux de dos des femmes enceintes. 

La douleur durant la grossesse est très courante mais pas nécessairement normale. Le corps s’adapte mais la grossesse consomme une grosse quantité d’énergie et l’adaptabilité du corps est diminuée.

Si vous ressentez des symptômes tels que des douleurs lombaires, pubiennes, des douleurs de côtes, vous devriez visiter le cabinet. Une relative grande quantité de symptômes peuvent être traités pendant une séance et les résultats sont ressentis quasiment instantanément.

 

Préparation au travail

Atteignant la 37eme ou la 38eme semaine de grossesse, nous recommandons une séance spécifique pour la femme enceinte.

Cette séance sert à contrôler la mobilité du bassin, spécialement celle du sacrum, qui doit être très sollicité pendant l’accouchement.

C’est particulièrement important afin de prévenir les potentielles douleurs lombaires et cervicales qui peuvent subvenir en post-natal.

 

Traitement des douleurs neuromusculaires

Nous recommandons qu’une fois par mois, et tout particulièrement à la fin de la grossesse, que vous fassiez un check-up, si vous voulez éviter de ressentir des douleurs désagréables.

Le traitement ostéopathique est bénéfique et sûr durant toutes les étapes de la grossesse et aide à préparer votre corps pour le travail.

Nous travaillons en douceur pour éliminer tous les symptômes ressentis, en utilisant des techniques crâniennes et structurelles. Nous pouvons également donner des conseils de postures spécifiques ainsi que recommander des exercices qui peuvent aider à gérer d’éventuels symptômes depuis la maison.

Nous utilisons une approche intégrée dans le parcours de soins coordonné et nous sommes heureux de collaborer avec votre sage femme, gynécologue, et coach prénatal en donnant les informations qui doivent être prises en compte pour un déroulement idéal de l’accouchement.

Une publication de Juillet 2015 a démontré qu'une approche multidisciplinaires pouvait offrir des résultats très efficaces dans la diminution des douleurs lombaires chez la femme enceinte.

 

A Marguin - 15 Mars 2016

Ce que l’on peut faire pour vous aider lorsque vous souffrez de problèmes généraux

 

COMMENT L’OSTEOPATHIE VOUS AIDE ?

  • Précision du diagnostic
  • Efficacité du traitement
  • Gestion du plan de traitement
  • Prévention

 

La répartition des motifs de consultation est le suivant au cabinet Marguin :

  1. Lombalgie: approx.. 36%
  2. Cervicalgie: approx. 30%
  3. Douleur au bassin, genou, cheville, épaule, coude, poignet: approx. 10%
  4. Troubles de la digestion: approx. 10%
  5. Symptômes du nourrisson: approx. 14%

Nous pouvons aider dans le traitement de vos symptômes si vous souffrez de :

Dos

  • Troubles dégénératifs – arthrose
  • Troubles structurels – scoliose
  • Problèmes neurologiques – Névralgie dans le bras ou la jambe
  • Troubles de la posture – Douleurs musculaires, ligamentaires, hernie discale, inflammation de la facette articulaire 

Bassin, genou, et douleur de pied

  • Troubles dégénératifs – arthrose
  • Problèmes neurologiques – Névralgie ayant le dos pour origine ou douleur locale
  • Troubles de la posture – Douleurs musculaires, bursite
  • Douleurs apparues dans la pratique d’un sport – lésion méniscale ou ligamentaire

Epaule, coude, poignet ou douleur dans la main

  • Troubles dégénératifs – arthrose, épaule gelée
  • Troubles structurels – syndrome du canal carpien, tendinite
  • Troubles de la posture – Douleurs musculaires
  • Problèmes neurologiques – Névralgie ayant le cou pour origine ou douleur locale
  • Douleurs apparues dans la pratique d’un sport - tennis elbow, lésion ligamentaire

 

Une autre publication de Mai 2014, a étudié que les manipulations de type thrusts à haute vélocité, montraient des résultats très efficaces sur les symptômes d'un syndrome fémoro-patellaire.

Selon une publication de Mars 2014, les manipulations articulaires sur une entorse latérale de cheville, peuvent améliorer de manière significative le degré de flexibilité de celle-ci. 

 

A Marguin - 15 Mars 2016

L’ostéopathie crânienne a de nombreux usages et vertus, dû à sa nature sans risque.

 

Malheureusement, le manque de publication à ce sujet empêche la population de profiter suffisamment des bénéfices que les ostéopathes pensent pouvoir retirer de l'ostéopathie crânienne. Cette publication de 2011 de l'European School of Osteopathy l'explique bien.

Les patients qui prennent rendez-vous au cabinet viennent souvent pour traiter les symptômes suivants :

  • Dorsalgie ou cervicalgie
  • Douleurs faciales ou de la mâchoire
  • Douleur lombaire
  • Troubles structurels tels que la scoliose
  • Douleur pendant la grossesse ou post natale
  • Coliques du nourrisson, gaz, constipations, reflux
  • Problèmes d’allaitement
  • Troubles du sommeil
  • Toux fréquente et rhumes
  • Problèmes de sinus
  • Otites
  • Crâne plat
  • Yeux collés

 

L’une des principales applications thérapeutiques est le traitement ostéopathique du nourrisson et du jeune enfant. Ils répondent bien au traitement car ils présentent une très grande vitalité ou parce qu’ils sont plus en contact avec leur inhérente capacité d’auto guérison.

Cependant, l’ostéopathie crânienne est une technique qui peut être utilisée n’importe où sur le corps.

 

 

 

 

 

A Marguin - 15 Mars 2016

 

Ce que l’on peut faire pour traiter un enfant en ostéopathie

 

Le traitement ostéopathique de l’enfant est intégré dans une prise en charge multi spécialisée (pédiatre, Médecin généraliste, ORL, podologue, psychologue). Nous vous réfèrerons si nécessaire à l’une de ces spécialités.

L’ostéopathie crânienne et structurelle sont souvent utilisées durant le traitement mais en général, les techniques utilisées son très douces.

Vous trouverez ici quelques exemples des plus fréquents motifs de consultations :

 

Douleurs de dos, maux de tête, cervicalgie – Troubles musculo-squelettiques

Le traitement est similaire à celui d’un adulte, mais plus doux. Le diagnostic est important afin de trouver pourquoi l’enfant ressent une douleur, car elle peut ne pas être originaire de la région des symptômes.

Souvent, un enfant souffrant peut avoir une scoliose, un pied plat, une ostéochondrite de hanche, etc. Ces pathologies requièrent un examen complet et dans certaines situations, la participation d’autres spécialistes.

 

L’ostéopathie dans la posture des enfants et adolescents

On enseigne très tôt les règles importantes de posture aux enfants au cabinet. La posture est quelque chose de crucial chez l’enfant qui passe de longues heures devant l’ordinateur et dans la salle de classe.

Les troubles posturaux peuvent être traités en ostéopathie et dans certaines circonstances avec l’aide d’un podologue.

COMMENT L’OSTEOPATHIE VOUS AIDE ?

  • Précision du diagnostic
  • Efficacité du traitement
  • Gestion du plan de traitement
  • Prévention

 

 

Troubles auditifs

Un trouble vasculaire dans la trompe d’Eustache peut cause une otite. Si l’infection devient chronique elle peut avoir un effet sur le long terme perturbant l’audition de l’enfant.

Des techniques crâniennes douces sont utilisées pour améliorer le drainage du conduit auditif et lymphatique sur la cage thoracique et sur la face.

Jusqu’à ce que l’enfant devienne un adolescent, il est conseillé de visiter l’ostéopathe 3 fois par an afin de réaliser ces techniques dans le but d’éviter des troubles chroniques.

 

Fragilité du système immunitaire

Les symptômes tels que la toux et le nez bouché peuvent être réduits de manière substantielle grâce à l’ostéopathie. Les techniques crâniennes peuvent augmenter le volume du palais qui est parfois réduit, ce qui cause des troubles respiratoires.

 

A Marguin - 15 Mars 2016

 

 

Ce que l'on peut faire pour traiter votre nourrisson

 

L’ostéopathie crânienne chez le nourrisson est la plus commune des applications. Son approche douce et sans risques permet de libérer les tensions crâniennes post accouchement.

Au cabinet vous pouvez réserver une séance post-natale pour la maman et le nourrisson. Passer par la voie naturelle est un évênement traumatisant pout le nourrisson. Le crâne est fait de 22 os qui s’emboitent et se durcissent durant ce processus.

D’un autre côté, les nourrissons nés par césarienne sont plus sujets aux troubles ORL que les nourrissons nés par voie basse.

Cette publication de Mai 2014 a étudié la meilleure manière d'implémenter l'ostéopathie dans les services de soins néonataux, afin de réduire la durée d'hospitalisation, les problèmes gastro-intestinaux, améliorer la symétrie crânienne et éviter les complications telles que le pied bot. 

Troubles alimentaires

Ceci peut être le cas lorsque la rptation de la tête est limitée par une tension au niveau cervical. Cette tension peut causer un trouble au niveau du processus d’ossification du crâne et les nerfs de la langue et des lèvres peuvent être affectés. L’ostéopathe va détendre les restrictions musculaires à l’aide de techniques douces.

 

Troubles de la posture et crâne plat

COMMENT L’OSTEOPATHIE VOUS AIDE ?

  • Précision du diagnostic
  • Efficacité du traitement
  • Gestion du plan de traitement
  • Prévention

 

Tous les parents devraient observer les mouvements de nuque de leur bébé pour s’assurer qu’ils sont bien capables de tourner la tête des 2 côtés et de dormir avec la tête tournée des 2 côtés. Si tel n’est pas le cas, une consultation ostéopathique est nécessaire (le plus tôt est le mieux car le traitement est plus efficace lorsque le bébé est âgé de quelques semaines plutôt que quelques mois).

Si le nourrisson dort d’un seul côté, une plagiocéphalie peut résulter.

 

Coliques, gaz, reflux et constipations

Dans la plupart des cas, les pleurs inconsolables sont dus à des troubles digestifs. Durant l’accouchement le nerf contrôlant l’estomac et le diaphragme, qui émerge de la base du crâne, peut être compressé résultant dans la distorsion du diaphragme et compromettant le tractus digestif.

Le traitement ostéopathique est axé sur le relâchement de la compression du nerf et du diaphragme. Les parents disent que le traitement ostéopathique crânien est très efficace chez le nouveau né et les aide à être relaxés.

 

Oreille adhésive

Les fluides mal extraits dans la trompe d’Eustache causent l’oreille adhésive. A la fois ceci peut causer des infections, à la fois ceci peut perturber l’ouie.

Le but du traitement ostéopathique est de drainer les fluides à travers des manipulations de la face, du cou, de la poitrine et de la nuque.

Le traitement dépend de chaque patient, mais la plupart des enfants doivent effectuer 2-3 séances puis une par mois pendant 3 mois, puis une par an au début de l’hiver.

A Marguin - 15 Mars 2016

Ce que l'on peut faire en ostéopathie après une grossesse

 

Nous recommandons un check up pour la mère et l’enfant si l’accouchement a été long ou très rapide, ou si le bébé est né en utilisant des ventouses, forceps ou par césarienne.

Ce contrôle est préférable 2-3 semaines après l’accouchement.

Après l’accouchement votre ostéopathe va vérifier si le bassin de la mère s’est repositionné et peut aussi donner des exercices spécifiques pour renforcer de plancher pelvien.

Ceci peut aider a prévenir de problèmes d’incontinence, de douleurs pendant les rapports ou de lombalgie.

Nous contrôlerons également la posture d’allaitement pour la mère et donnerons des conseils pour dormir, ainsi que pour les horaires d’allaitement, etc.

Si nécessaire nous pourrons vous orienter vers un spécialiste de l’allaitement, vers votre médecin traitant ou vers un visiteur médical.

Porter et nourrir votre bébé peut causer des douleurs dorsales et cervicales à cause de la posture adoptée. Il est donc nécessaire d’être traité le plus vite possible pour prévenir d’une éventuelle pathologie chronique.

Les différents symptômes qui révèlent un plancher pelvien faible sont les suivants :

COMMENT L’OSTEOPATHIE VOUS AIDE ?

  • Traitement de douleurs cervicales
  • Traitements de douleurs lombaires
  • Traitement des symptômes issus de la faiblesse du plancher pelvien (urinaires et gynécologiques)
  • Prévention
  1. Incontinence urinaire d’effort (pendant la course, en éternuant, en toussant). Ceci peut arriver tout autant pendant la grossesse qu’après l’accouchement.
  2. Douleur aigue dans le pelvis, dans les lombaires ou derrière les fesses. La douleur n’irradie pas forcément derrière les jambes. Ceci arrive principalement à la fin de la journée avec la fatigue.
  3. Douleur ou manque de plaisir pendant les rapports. nLa douleur peut être causée par une cicatrice interne et le manque de plaisir par une faibless musculaire sur les parfois vaginales.

 

 

Les symptômes d’un accouchement difficile ou d’une grossesse difficile :

Lombalgie

Causée par un faible plancher pelvien (instabilité du bassin) et par le fait de porter le nourrisson souvent durant la journée.

On vous enseignera comment effectuer ces différentes choses sans vous faire mal. La rééducation périnéale est cruciale 6 semaines après l’accouchement.

Cervicalgie

Nourrir le bébé et le porter toute la journée peut causer également des douleurs cervicales. On vous enseignera différents exercices pour renforcer les muscles du cou et des étirements pour faire disparaitre les symptômes.

Plancher pelvien faible

Durant la grossesse et l’accouchement le plancher pelvien se trouve étiré à cause de la prise de poids importante et l’accouchement en tant que tel.

Ceci entraine fréquemment une faiblesse dans le périnée. Il peut également être lésé en cas d’épisiotomie ou simplement pendant un accouchement difficile.

 

A Marguin - 15 Septembre 2015

Ce que l'ostéopathie peut faire pour la plagiocéphalie

 

S’il existe des restrictions de mobilité cervicale, elles peuvent être traitées immédiatement. Le crâne du nouveau né est mou. SI un nourrisson est allongé dans la même position pendant un long moment, il va développer le syndrome du crâne plat. S’il y a une restriction de mobilité dans la nuque, le bébé va toujours avoir la tête tournée du même côté et être allongé du même côté et ne se nourrira pas avec les 2 seins de la même manière.

Cette publication de Novembre 2011 a démontré les bénéfices à retirer de l'ostéopathie crânienne, pour diminuer l'asymétrie crânienne. 

 

Les différents signes qui montrent que votre nourrisson souffre d’une plagiocéphalie :

-       Il est toujours allongé du même côté quand il est éveillé ou quand il dort.

-       Sa tête est inclinée vers le haut quand il est allongé sur le côté.

-       En tournant la tête d’un côté ou de l’autre, les épaules se lèvent.

-       Quand le bébé est sur le ventre, le corps prend une forme de banane.

-       Il peut avoir des problèmes de succion qui le gênent pour s’alimenter.

-       Il peut avoir une préférence pour utiliser une main plutôt qu’une autre.

 

Le diagnostic de ce syndrome est crucial. Le plus tôt sera le mieux ! Avant 6 moisl’ostéopathie est extrêmement efficace pour traiter la plagiocéphalie.

 

 

 

A Marguin - 15 Septembre 2015

La décompression neurovertébrale à Genève

 

La décompression neuro-vertébrale est aujourd'hui la technique de choix pour traiter les hernies discales sans avoir à passer par la chirurgie. 

Cet article vous permettra de comprendre le principe de fonctionnement de cette technique importée d'Amérique du Nord et aujourd'hui utilisée en hôpital et dans certaines cliniques privées.

Cette publication de Juillet 2010 a démontré que cette technique entrainait une diminution de la douleur et de la taille de la hernie discale. Cette autre étude canadienne, a démontré une efficacité dans la diminution des symptômes pour 86% des individus testés.

decompression vertebrale geneve

 

INTRODUCTION

Les points forts de cette technique novatrice sont nombreux ; tout d’abord sa méthode non invasive (de ce fait non traumatisante contrairement à la chirurgie), son procédé doux et spécifique à chaque patient (grâce aux multiples réglages et ajustement proposés par la machine), le recours à une technique naturelle sans médication (contrairement aux infiltrations ou à certains anti-inflammatoires).

 

L’HISTOIRE DE LA DÉCOMPRESSION NEUROVERTÉBRALE INFORMATISÉE

La table de décompression neurovertébrale a été inventée par un médecin canadien, le Dr Allan Dyer en 1985 et fait son apparition sur le marché en 1991.

Ces premières tables sont équipées d’un harnais pelvien spécial. On y allonge le patient, puis l’appareil applique ensuite une tension contrôlée le long de l’axe de la colonne vertébrale, favorisant par le harnais la décompression de la région lombaire.

Le traitement est proposé pour les sciatiques, les discopathies dégénératives et les hernies discales.

Depuis, une bonne douzaine de compagnies fabriquent des tables de décompression aux Etats-Unisainsi qu’au Canada. Par ailleurs, la plus récente technologie  en matière de décompression neurovertébrale utilise toujours la décompression vertébrale axiale, mais elle permet également une traction informatisée dans tous les axes d’amplitude de mouvement, tant de la région lombaire que cervicale. Nous utilisons une de ces nouvelles tables de décompression neurovertébrale, dont la conception remonte à 2008 seulement.

 

QU’EST-CE QUE LA DÉCOMPRESSION VERTÉBRALE?

La décompression neurovertébrale, aussi connue sous le nom de décompression vertébrale, est un traitement sans  chirurgie de traction de la colonne vertébrale contrôlée par ordinateur et qui permet d’étirer la colonne vertébrale au-delà de la résistance musculaire tout ceci de  façon  sécuritaire  dans le but de  créer  une  pression  négative  à  l’intérieur  du  disque intervertébral  endommagé  du fait de l’arthrose  ou d’un phénomène de hernie discale. Cette pression négative générant une force centripète sur la structure vertèbre+disque,  permet  au  disque  de  se réhydrater et de se réparer. Donc, la décompression réduit la pression et les phénomènes de tassement qui s’accumulent sur les disques et les nerfs grâce à une décompression mécanique  du  disque  par  succion  entraînant  une  résorption  de la  hernie.  Le soulagement de la douleur survient donc en raison de cette résorption de la hernie discale : c’est-à-dire que le disque reprend sa forme d’origine quand le bombement ou le renflement du disque disparaît et que la pression exercée sur les nerfs rachidiens ou la moelle épinière est diminuée.

 

LA DÉFINITION DE LA DÉCOMPRESSION NEUROVERTÉBRALE (INFORMATISÉE)

La décompression neurovertébrale est une technologie récente qui sert à traiter la hernie discale sans chirurgie, en  appliquant  une  série  complexe  de  tractions  contrôlées  par  un  programme  informatique sophistiqué.  La traction  conventionnelle  et  la  flexion-distraction  ne  permettent pas  une  traction  adéquate  de  la  colonne vertébrale par ce qu’à un certain point de la traction, les muscles para vertébraux se contractent.La  décompression  neurovertébrale informatisée déjoue les contractions musculaires reflexes provoquées par l’étirement de la colonne vertébrale  et  permet  ainsi  un traitement en profondeur qui crée un effet de succion entre les deux vertèbres abimées. Cette pression négative au niveau discal fait  en  sorte  que  le  bombement  du disque intervertébral  (ouhernie  discale)  est  attiré vers  l’intérieur  par  cette  pression négative. On assiste donc à la résorption du bombement ou de la hernie discale.

 

LA DÉCOMPRESSION NEUROVERTÉBRALE S’ADRESSE À TOUTES LES PATHOLOGIES D’ORIGINES VERTÉBRO-DISCALES :

La décompression neurovertébrale offre une alternative novatrice vis à vis des autres traitements classique proposé par le corps médical, pour ceux qui souffrent de douleurs aiguës ou chroniques du dos ou du cou à cause

discopathie degenerative

 

  • D’arthrose

  • D’une dégénérescence d’un disque (lésions discale concentriques (a), lésion discale par fissure radiale (b), lésion discale par fissuration des rebords périphériques (c) cf. schéma)

  • D’un bombement du disque (sous classe de hernie discale portant le nom de protrusion discale ou saillie discale)

  • D’une hernie discale (de tout type : hernie simple, hernie migrée, hernie exclue, hernie séquestrée cf. schéma)

 

 

 

LES CERTITUDES CONCERNANT LA DÉCOMPRESSION NEUROVERTÉBRALE :

Nous sommes certains que la décompression neurovertébrale peut apporter un soulagement voire une guérison à un très grand nombre de patients qui souffrent d’une hernie discale, d’un bombement du disque, d’une discopathie causée par la  dégénérescence due à l’arthrose (usure prématurée du disque ou amincissement du disque) et biens d’autres conditions responsables de douleurs chroniques au bas du dos et au cou.

Schéma récapitulatif des états dégénératif vertébro-discales susceptible de générer des douleurs :

rachis lombaire arthrose

Synonymes du traitement :

•     Flexion-distraction

•     Traction lombaire

•     Traction statique

•     Traction axiale

•     Thérapie de décompression inter- vertébrale

•     rotation axiale

•     La technique McManis ™

Pathologies couramment traitées :

  • Lombalgie aigue ou chronique
  • Syndrome articulaire facettaire
  • Lumbago
  • Hernie discale
  • Bombement discal
  • Entorse cervicale & torticolis
  • Cruralgie
  • Scoliose
  • Hyperlordose
  • Sciatalgie
  • Rupture  discale
  • Sciatique & lombo-sciatique

 

CONCLUSION

•     Le terme décompression vertébrale est utilisé pour désigner le résultat d’un traitement grâce auquel on parvient à soulager de la pression sur un ou plusieurs nerfs pincés de la colonne vertébrale, peu importe le traitement.

•    Il existe deux catégories de traitements de décompression vertébrale : chirurgical et non chirurgical.

•     La  décompression  neurovertébrale  informatisée  est  un  type  de  traitement  de  décompression  non chirurgical, tout comme la traction conventionnelle de la colonne vertébrale, la traction grâce à une table à inversion ou un traitement de flexion-distraction.

•     Les tables de traction et de flexion-distraction existent depuis des années, mais aucune d’entre elles ne permet une traction en profondeur,   comme c’est le cas avec une table de décompression neurovertébrale  informatisée, car une contraction des muscles involontaires du dos ne le permet pas, alors que le système informatisé le permet en déjouant cette musculature.

•     La  table  de  décompression  vertébrale  informatisée  est  l’aboutissement  de  plusieurs  années  de recherche  et du mariage de la technologie informatique et de la traction. Elle est donc une table de traction, de flexion et de distraction contrôlée par un système informatique capable d’une décompression vertébrale inégalée jusqu’à ce  jour. Elle est l’évolution naturelle de toutes ces tables de traction et de flexion-distraction.

•     Il serait impossible d’appliquer manuellement une traction de 30 kg pendant plusieurs minutes et de varier cette traction précisément quand les muscles du dos se relâchent. Tout cela étant possible avec une table de décompression neurovertébrale.

 

A Marguin - 4 Octobre 2017